Le Steampunk ?

J’ai dû refaire cet article 5, 10, peut-être 15 fois… tant la définition du steampunk est variable, mouvante. Je vais donc tenter d’arriver à un consensus avec moi-même pour un nouvel article.

 

Steam…Punk ?

Le steampunk, c’est un mouvement culturel, au sens large. Qualifié parfois de rétrofutur, il s’agit en gros de Science-fiction du passé.

Science-fiction du passé… Bon, effectivement on peut dire que cela n’avance guère l’explication !

Un homme en costume admirant des cadres dans un décor steampunkChangeons de méthode ! Imaginez le XIXème siècle…
Ses gentlemens anglais, ses arts et architectures à la française (mais si, la Tour Eiffel, l’Art Nouveau, Haussman, la gare de Montparnasse…), les femmes et leurs toilettes élégantes, l’ère industrielle et ses dirigeables, les premiers avions, les premiers sous-marins… les voyages extraordinaires et les débuts de l’archéologie… ça y est ? Vous y êtes ?

Imaginez maintenant la science-fiction de l’époque, en utilisant la mécanique, l’électricité et la vapeur comme énergies… et voilà ! Vous nagez en plein Steampunk ! Et si, dans votre voyage imaginaire, vous avez croisé un certain Jules Verne c’est normal, il est considéré comme le premier père spirituel du genre.

Steampunk, littéralement, signifie punk à vapeur. Pour steam (=vapeur), on l’a vu, c’est la base de l’énergie de la Révolution Industrielle. Le coté punk du genre en revanche est soumis à débat, surtout dans nos contrées où le sens anglo-saxon de punk est toujours difficilement perceptible. Je ne m’attarderais donc pas dessus pour cette fois.

 

Et qui a eu cette idée folle…

Un portrait de Jules VerneUn jour d’inventer le steampunk ? Certainement pas Jules Verne en tous cas. Non, à l’origine, le steampunk est un genre littéraire qui remonte aux années 80. KW Jeter, Tim Powers et James Blaylock créent une série de récits en hommage à l’ère industrielle. C’est Jeter qui, le premier, employa le terme steampunk en référence au Cyberpunk déjà existant.

À la fin des années 90, les auteurs français se mirent progressivement au genre, alors que les anglo-saxons continuaient sur leur lancée.

Progressivement, le steampunk s’est étendu aux arts de façon plus large : musique, photographie et illustration, audiovisuel, création d’objet et détournements… Les communautés de passionnés se sont développées partout dans le monde et créent régulièrement de nouvelles dynamiques en organisant des événements, soirées, conventions, concerts, et bien d’autres. Et la communauté internationale n’a de cesse de grossir à vue d’oeil !

 

Art du jour, mode de demain ?

Une image de manga avec un garçon en tenue steampunkEn ce moment, le steampunk fait beaucoup parler de lui. Et oui, à force d’œuvrer pour la promotion du genre, et bien il devient connu ! On assiste de plus en plus à l’utilisation de l’esthétique steampunk dans les milieux plus traditionnels. On citera par exemple David Guetta ou Justin Bieber dans la musique, mais on pensera aussi à la pléthore de films, jeux vidéos, livres, bandes dessinées… le tout relayé par les médias traditionnels. Ce phénomène ne manque d’ailleurs pas de soulever la question de la légitimité d’une démarche 100% basée sur l’esthétisme dans un milieu et un mouvement qui se veut traditionnellement pluridisciplinaire et idéalement apôtre du D.I.Y. (Do It Yourself, ou fais le toi-même en anglais). Cela n’a d’ailleurs de cesse d’alimenter les débats dans la communauté.

En tous cas, IBM a l’air d’être catégorique sur le sujet : le steampunk est la mode de demain ! Et la tendance actuelle à regarder toujours plus loin en arrière pour ses inspirations mode ne fait que confirmer de plus en plus cette estimation ! Rétro, vintage et demain…. steampunk ? Affaire à suivre !

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter l’article de wikipédia sur le sujet, plutôt intéressant et suffisamment vaste pour donner de belles pistes. Je ferais de toutes façons des articles fréquents sur le sujet !

Comments: 1 reply added

  1. Pingback:Victorian Fantasy de Georgia Caldera – Confessions d'une Livrophage

    […] Tout d’abord je dois préciser qu’avant Victorian Fantasy je n’avais jamais lu de roman steampunk, je ne savais même pas ce que c’était ! Pour ceux et celles qui ne connaissent pas le Steampunk, c’est un peu comme si la société du XIXème siècle avait connu une révolution industrielle beaucoup plus importante au point que les possibilités industrielles futures étaient arrivées bien avant. C’est surement encore confus donc je vous mets un lien qui pourra peut-être vous aider : http://hycarius.fr/steampunk/ […]

    Répondre

Join in: leave your comment