6 Juil
2015
Posté dans : Articles
par    Aucun commentaire

Reconstitution historique – la base

Sur la version précédente de ce blog, voilà plus d’un an, j’avais fait une série d’articles sur la reconstitution, malheureusement ils sont tombés dans l’oubli avec les problèmes du serveur précédent!

Alors pour cette fois ci on va changer de formule, voilà une page générale, et je ferais des articles précis sur certains éléments de reconstitution, ou associations, ou périodes!

Alors la reconstitution historique, c’est quoi?

Et bien c’est simple, il s’agit de faire revivre une période du passé en tentant de reconstruire des parties de celui-ci, et de recréer un univers, une époque.

Ça passe par la redécouverte de savoirs et d’artisanats perdus, la reproduction de vêtements et d’équipements, dans le but de comprendre au mieux comment pouvaient vivre nos ancêtres, comment ils utilisaient tel ou tel objet, pourquoi ils ont évolué de telle ou telle façon etc…

Frédéric, piéton occidental en SyrieActuellement en France il existe de la reconstitution pour à peu près toutes les périodes, de l’Antiquité Grecque à la guerre d’Indochine, en passant par l’antiquité romaine, le moyen-âge, la Guerre de Sécession, les deux Empires, les deux Guerres mondiales…. on considère souvent que cette activité a pris racine en Europe dans les îles britanniques, avant de se développer un peu partout.

Les 3 périodes les plus représentées actuellement sont le Moyen-âge, le Premier Empire et la Seconde Guerre mondiale, sans distinction de durée dans le temps, puisque si le Moyen-âge a duré environ 1000ans, c’est loin d’être le cas pour les deux autres périodes!
Pour ce qui est de la préhistoire, on ne peut parler à proprement parler de reconstitution, les scientifiques de la période on été parmi les premiers à trouver un intérêt réel à une démarche de reproduction, et encore aujourd’hui, beaucoup des reconstitutions préhistoriques sont partie intégrante des travaux de chercheurs professionnels. De fait, cela ne concerne souvent qu’une technique précise, un objet précis, et plus rarement un ensemble réel.

A noter qu’il n’existe pas vraiment de terme pour définir quelqu’un qui fait de la reconstitution. Reconstituteur, reconstitueur, historien vivant… les appellations sont aussi nombreuses que les façons de voir cette activité.

Et concrètement, comment travaille un reconstiteur alors?

C’est relativement simple aussi. Pour faire un travail de reconstitution, il faut en premier lieu travailler sur les sources historiques : des textes, des pièces retrouvées en chantier de fouille, des enluminures… pour l’essentiel.

Suite à ça on recoupe les sources, on les compare, et on bâtit une réflexion de reconstruction dessus.
On a l’impression, en 3 lignes ci-dessus, que c’est très facile et rapide, mais certains travaux de reconstitutions courent parfois sur des années, la recherche étant quelque chose de parfois très complexe. Il ne s’agit pas de faire de l’approximatif, mais d’avoir une réelle volonté de compréhension, et tenter de s’approcher le plus possible de la réalité estimée.

Une fois cette démarche de recherche effectuée, on peut passer à l’étape suivante, qui va consister à reproduire les fruits de ses recherches, à les concrétiser. C’est une partie passionnante, par cette action c’est un peu l’ Histoire qui renait de ses cendres, une matérialisation qui est aussi un des grands intérêts de la reconstitution!

Le travail de reproduction fait en soi partie de la recherche dans la reconstitution. Il y a des moments où l’on ne peut savoir qu’en testant, et c’est d’ailleurs pour cette raison qu’aujourd’hui la reconstitution sérieuse attire de plus en plus l’intérêt de certains chercheurs, archéologues et historiens, qui voient par là une façon de recroiser leurs points de vues, et tenter d’autres approches de leur travail.
Au fil du temps, on s’aperçoit aussi des bienfaits de la reconstitution pour l’apprentissage de l’Histoire, il est toujours plus facile de se représenter quelque chose en en ayant une partie devant les yeux…

Voilà pour une première approche, je tâcherais de préciser les choses dans mes articles ultérieurs !

(Photos : Les Seigneurs du Désert – Fief et Chevalerie. Miniature : Drungo )

Alors, vous en pensez quoi ?