Pilote – 300

Nouvelle émission

Le but de La Réserve, c’est de varier un peu les formats de la chaîne. Celui-ci est construit en miroir de Histoire Appliquée, et il me permet d’adopter un ton plus léger, plus ouvert aussi, moins calibré. Ce qui est assez plaisant parfois !

Ce premier épisode m’a pris pas mal de temps. Évidemment ne connaissant pas bien mon format encore, c’était celui qui a essuyé les pots cassés. Le montage est particulièrement long sur ce format, puisque bien plus long et rythmé que sur Histoire Appliquée.

Détails de tournage

  • La vidéo a été strikée trois fois par le robot de la Warner pour atteinte aux droits d’auteur, d’où mon usage abusif des flèches blanches.
  • Le décor, c’est une vraie-fausse pièce chez moi. C’est à dire une pièce qui est en fait un décor de cinéma, mais qui me sert réellement à ranger mon matériel historique. On ne voit même pas 1/10ème de toutes les reproductions de vêtements et objets qui s’y trouvent.
  • J’ai fait cet épisode avec une rage de dents terrible, ce qui était… plutôt contraignant !
  • Le micro est parfaitement visible dans cette scène, même si on y prête pas tellement attention. Mais son décalage fait que le son direct me semble peu satisfaisant.
  • J’ai dû regarder 300 5 fois avant de réussir à trouver comment j’allais aborder ce format. C’était long.
  • J’aime bien ce film, malgré ses questionnements évidents.

Précisions

  • Je parle de falcata dans la vidéo, pour l’arme des 300. Mais il vaut mieux parler de kopis, qui désigne la même chose mais en grec. Falcata, c’est cette arme, dans sa version espagnole quelques siècles après.
  • Normalement, la classification historique traditionnelle place la Grèce classique après la bataille de Salamine soit un mois après celle des Thermopyles.
  • L’Aulos n’est pas une flûte, puisque c’est un instrument à anche. Dans la mesure où il y a deux corps, on peut aussi appeler cet instrument Diaulos.

Le plus dur sur La Réserve, c’est de m’attacher uniquement à traiter la question du jour. En effet, la réflexion est conçue pour être étalée sur une saison, donc 13 épisodes.
Donc oui, c’est parfois un peu superficiel, mais c’est fait exprès. Une chose après l’autre !

À bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *